home about me contact

Pinceaux : mode d'emploi

Pinceaux de maquillage Bobbi Brown

En juin dernier, j’ai décidé de prendre un nouveau cap makupesque en investissant dans des pinceaux dignes de ce nom chez Bobbi Brown. À l’époque, Lou m’avait demandé d'en dire un peu plus, pourquoi et comment je m'en sers, et j’ai préféré attendre de m’adapter à ce nouveau geste avant de vous faire un article.

Après des années passées à me maquiller aux doigts ou à me contenter d’ersatz de pinceaux fournis avec les produits que j'achète, je ne peux désormais plus envisager de me maquiller autrement qu’avec des pinceaux. L’idée même de tremper mes doigts dans mes pots ou mes palettes, beurk ! Fond de teint ? Pinceau ! Rouge à lèvres ? Pinceau ! Poudre libre pour le visage ? Pin-ceau !! Poudre libre pour sur les cernes… PINCEAU ! (je sais, c’est abusé)

Bref, aujourd'hui, la prêtresse du pinceau que je suis officiellement devenue vous dit tout de ses petits petits chouchous !

Par ordre d'importance (à mes yeux)...

Le teint : les incontournables

S’il ne faut en retenir que quatre, ce serait ceux-là ! Le teint est la base de tout maquillage réussi et si en plus, vous voulez garder vos "outils" des années, l’investissement en vaut la peine.

De gauche à droite :

- Pour la base et les fonds de teint fluides, les poils doivent être synthétiques. Personnellement je le préfère plat pour travailler mon produit en « tapotant » avant de l’étirer vers l’extérieur, puis je finis par de légères pressions avec les doigts et la paume de la main sur le visage pour fixer le tout.

- Pour la poudre libre ou pressée, quelle que soit leur taille, préférez les pinceaux ronds et denses. Le mien est allongé et pas trop gros, ce qui me permet d’appliquer ma poudre avec précision jusque dans les zones les plus petites. Je l'utilise en "déposant" et en écrasant légèrement la matière sur les zones à matifier (front, nez, menton et lèvres) puis je finis en balayant vers l'extérieur pour étaler l'excédent sur le reste du visage.

- Le blush : mon geste préféré ! Qu’il soit arrondi ou biseauté, l’essentiel est de le prendre bien épais et légèrement moins dense que le pinceau à poudre. Pour l'application, tous les magazines nous le répètent depuis 50 ans : on fait un grand sourire au miroir et on applique sur les pommettes en remontant jusqu'aux tempes et inversement.

- Enfin, vu que je fuis le soleil comme la peste, je compense avec la poudre bronzante. Là, les poils du pinceau doivent aussi être arrondis, mais encore plus denses et épais. Oubliez les houppes plates ou réservez-les uniquement pour les fonds de teint en poudre parce qu’elles ont tendance à écraser la matière sur le visage et à surcharger le maquillage.

Le regard : les incontournables

Je continue avec des pinceaux bien fournis (c’est vraiment idéal pour prélever juste ce qu’il faut de produit et ça évite le gaspillage), mais en plus petit. Toujours de gauche à droite :

- Un pinceau plus gros, dense et légèrement biseauté pour appliquer le fard le plus clair sur la paupière mobile et de dessiner la fameuse « banane » sans se louper.

- Un pinceau plus plat (il est plus plat en réalité qu’il n’en a l’air sur la photo) et moi épais pour le fard le plus foncé que je dépose à l’extérieur de la paupière supérieure et inférieure. Ça finit bien un maquillage et donne de la profondeur au regard.

-  Le pinceau à sourcil est plat, biseauté et très rigide, ce qui me permet à la fois de me maquiller et de me brosser les sourcils. Je termine toujours avec un goupillon pour enlever les traces de poudre libre et affiner le résultat.

Les moins indispensables, mais...

Ces trois derniers pinceaux ne sont pas des essentiels à mes yeux, mais ils peuvent permettre un maquillage plus net et précis. De gauche à droite :

- Duo cernes et poudre… J’avoue que je les achetés par plaisir et parce que l’anti-cerne de Bobbi Brown est accompagné d'une petite poudre pressée. J'utilise le 8ème (sur la photo) pour appliquer l'anti-cerne, mais aussi un peu de touche éclat sur toutes les petites horreurs à camoufler. Quant au 9ème, il peut également être utilisé pour estomper et créer un halo avec son fard à paupières, pour un smokey par exemple.

- Et en parlant de smokey… Lorsque la make-up artist de Bobbi Brown m’a dit qu’avec ce pinceau (l'avant dernier sur la photo)(je ne sais pas si d'autres marques le proposent), le smokey devenait un jeu d’enfant, j’ai eu du mal à y croire, mais ses poils étaient tellement doux et agréables que je l’ai pris, ne serait-ce que pour estomper mon crayon noir. Jusqu’à ce que je découvre par moi-même qu'on ne peut effectivement pas rater un smokey avec (et, croyez-moi, pour ce qui est du smokey je reviens de loin !). En gros, il suffit de tracer avec votre crayon un gros trait sur la paupière et de le travailler petit à petit en l’étirant vers le haut, puis recommencer jusqu’à obtenir le degré de « fumé » que vous voulez. Si ce n’est pas assez clair, j’essaierai de trouver une vidéo pour vous montrer.

- Pour les lèvres, je n’utilise un pinceau que pour obtenir un contour net avec mes rouges rouges ou foncés, mais je termine toujours au doigt pour estomper et obtenir un effet « bouche mordue »… (hé, vous le trouvez comment mon vocabulaire de pro !?)


Et maintenant, le nettoyage ! Une question : à quel rythme est-ce que vous nettoyez vos pinceaux ? Parce que, personnellement, si j’y pense une fois par mois, c’est déjà énorme (à part pour le pinceau à fond de teint que je lave une fois par semaine).

Mais j’ai suivi les conseils que vous m’avez donnés à l’époque et, dès que ça craint j’y pense, je les lave au savon de Marseille et à l’eau tiède, en veillant à les sécher la tête vers le bas pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans le manche (il paraît que ça fait tomber les poils). Petite astuce : vous prenez une bouteille en plastique autour de laquelle vous mettez vos pinceaux et vous les fixez avec un élastique à cheveux par exemple ;)


Je pense que j'ai fait le tour. Si vous avez d'autres questions ou des conseils supplémentaires à apporter, n'hésitez pas !


__
PS : Je tiens à préciser que je ne fais ici la publicité d’aucune marque, les pinceaux que vous voyez sur la photo sont des Bobbi Brown parce que ce sont ceux que j’utilise depuis des mois et que j’en suis vraiment satisfaite. Ce que j’ai aimé avant tout dans leurs pinceaux, c’est le style très élégant et épuré de leur manche en bois laqué et le fait que, sur chaque pinceau, vous pouvez lire l’usage à en faire (blush, powder, eye shadow, concealer, etc.). Très utile pour la larguée du make up que j’étais jusqu’à aujourd’hui. 




English version is available here.

36 commentaires :

  1. Merci pour cet article que je trouve juste super et supra utile surtout
    J'en avais bien besoin personnellement
    D'ailleurs il est grand temps que je m'achète des nouveaux pinceaux aha
    Bisous bisous
    http://mademoisellevi.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie Virginie ! Je suis ravie de voir que cet article t'aura été utile ! Si tu as d'autres questions, n'hésite pas ;)
      Bisous !

      Supprimer
  2. Merci pour tous ces conseils ! :)
    j'adore mettre du blush moi aussi ! J'en cherche d'ailleurs un en ce moment, rose pâle ou couleur pêche...
    Je crois que le pinceaux reste mon "outil" de maquillage préféré !
    Des bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait plaisir Maryse ! Comme toi, je suis fan du blush, j'ai toujours hâte de terminer le mien pour pouvoir m'en acheter un autre ^_^
      Sinon, si tu cherches un rose assez pâle, j'utilise le Rose initial de Chanel, il est superbe et va vraiment à tous les teints ;)
      Je t'embrasse !

      Supprimer
  3. Wow, tu es devenue une vraie pro !!! Pour le rouge à lèvres? Moi je suis bien trop impatiente pour franchir le cap^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Constance !
      Oui, pour le rouge à lèvres aussi. C'est un make-up artist de Dior qui me l'avait conseillé à l'époque. L'avantage de l'appliquer avec le pinceau, c'est qu'on prélève moins de produit pour un résultat plus intense. En plus, il permet d'avoir un résultat plus net, surtout au niveau du V de la lèvre supérieure, et au rouge de tenir plus longtemps ;)

      Supprimer
  4. Je suis étonnée comme TheClothesPaper : je ne voyais pas trop pourquoi mettre du rouge à lèvre avec un pinceau. J'aime trop en mettre directement avec le raisin (c'est bien comme ça qu'on dit ?) !
    Pour le blush crème et le fond de teint liquide aussi, je trouve ça plus instinctif au doigt. Pour le reste, tout ce qui est poudre en fait, je suis une adepte des pinceaux. Il faudra d'ailleurs que je franchisse un jour le cap et que j'investisse dans une jolie gamme de pinceaux bien adaptés comme les tiens.
    Ton commentaire sur le petit pinceau spécial smokey me fait envie et me donne presque envie de croire que je pourrais en réussir un ^^
    Merci en tout cas pour ton article, il est très détaillé et c'est toujours chouette de savoir comment font les autres filles :-) Et pour répondre à ta question sur le nettoyage, je fais comme toi : dès que j'y pense et que j'ai le temps, c'est à dire pas assez souvent !
    Bon, sur ce, je vais terminer ma valise pour mon fameux séminaire et malheureusement sans le livre "you're so french" que je n'ai pas eu le temps d'aller acheter :-s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie Lou ! C'est toi qui m'a donné l'idée de cet article, alors merci ;)
      J'explique à Constance plus haut pourquoi je me maquille les lèvres au pinceau. Mais je l'applique aussi directement du tube lorsque je retouche mon maquillage en milieu de journée (le geste est trop chic, je ne pourrai pas m'en passer :p)
      Sinon, je n'ai jamais utilisé de blush crème, j'imagine que ça doit être plus pratique de l'étaler aux doigts ?
      Bon séminaire à toi et, pour le livre, ce sera pour plus tard ;)
      Bisous !

      Supprimer
  5. Tu m'apprends beaucoup de choses avec ce billet ! Je suis loin d'avoir autant de technique et souvent je le regrette ... il faut avouer que tu es plutôt convaincante avec tes conseils ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isa ! La plupart de ces conseils m'ont été donnés à droite et à gauche, je ne pouvais pas garder ça pour moi ;)

      Supprimer
  6. Tu es une vraie pro ma belle
    Le smokey je le fais avec le 3°.... en partant de la droite...
    Gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle ! Ce pinceau est effectivement top ! Tellement doux et confortable à l'utilisation !
      Gros bisous

      Supprimer
  7. Whaouh! Tu es drôlement équipée dis donc !! Ça fait envie ;-)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que là, ça donne envie de les sortir le plus souvent possible ^_^

      Supprimer
  8. C'est cool de nous avoir donné tous ces détails ! Ils sont beaux en plus. Hyper chics.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie Lili ! C'est toujours un plaisir de partager des petites astues ou des conseils avec vous !

      Supprimer
  9. J'en ai une ribambelle moi aussi, malheureusement pas tous de très bonne qualité :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que tu prends plaisir à les utiliser, c'est l'essentiel ;)
      Après, si tu veux investir dans de bons pinceaux, tu peux y aller par étapes et commencer par les plus importants pour toi ;)

      Supprimer
  10. Bonne leçon à retenir ! Merci pour tous tes conseils car je suis loin d'être une pro côté pinceaux make up !

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour la leçon car je suis vraiment nulle en pinceaux pour le coup! J'utilise le même pour tout hihi
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paaaas bieeen le pinceau pour tout faire ! :p
      Bisou ma belle !

      Supprimer
  12. Whaouh, que de pinceaux! Ils sont très beaux, avec leur manche en bois laqué, on dirait les pinceaux que les Japonnais utilisent pour faire les estampes. Blague à part, je n'y connais pas grand chose en maquillage! Cependant ton post donne envie d'apprendre à se maquiller autrement qu'avec les doigts ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, ce n'est pas une blague, j'ai pensé la même chose la première fois que je les ai vus et c'est un peu ce qui m'a poussée à choisir cette marque. En plus, ils sont en poils naturels ;)
      Ensuite, je pense que quand on a de beaux outils, ça donne envie de les utiliser, alors on finit par apprendre ^_^

      Supprimer
  13. Trop compliqué pour moi, je passe la main :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez Coline, un petit effort ! Même moi j'ai fini par y arriver (c'est dire ! :p)

      Supprimer
  14. Super! je n'ai aucun pinceau parce que je ne maquille pas énormément et parce que j'y comprends rien ^^ mais ton billet m'aide à y voir plus clair :) merci donc et belle soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie Elo ! Je suis vraiment ravie que mon billet ait pu t'aider :)
      Très bonne soirée !

      Supprimer
  15. Jolis pinceaux et bel investissement ! On néglige trop souvent leur importance dans le résultat, jolie leçon de rattrapage Manal ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Polina ! Tu as entièrement raison, le résultat final dépend souvent des "outils" utilisés au départ. Et l'investissement vaut la peine si on part du principe que ces pinceaux peuvent nous accompagner pendant des années.

      Supprimer
  16. Je suis extrêmement ravie de cet article ! Je commence aussi petit à petit à re-insérer dans ma routine make up des pinceaux et je trouve que ton avis & tes explications sont particulièrement géniaux :D

    www.unefillederable.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que ce billet t'ait plu ! Une fois qu'on a goûté au maquillage aux pinceaux, on ne peut plus faire autrement ;)

      Supprimer